Comment faire du camping sauvage en Dordogne ?

Date | 15 juin 2018
Comment faire du camping sauvage en Dordogne ? Image

Si on a envie d’expérimenter des vacances hors du commun, on peut organiser une vacance en camping sauvage en Dordogne. Cela permet de vivre pendant quelques jours en itinérance, en balade, en vélo, bivouaquer où on veut etc. sans avoir à se soucier d’où on va dormir mais de se faire passer comme de véritables aventuriers. D’Argentat jusqu’à la Domme en déambulant dans la vallée de la Dordogne, on peut toujours trouver un coin de rêve qui incite à installer la tente pendant quelques heures ou pendant la nuit. Voici quelques conseils pour en profiter et s’évader en toute liberté.

Préparations avant le départ

Avant même de faire les bagages, il faut tracer l’itinéraire que l’on va prendre. Cela permet de préparer l’ensemble du voyage. Puis, on peut faire une liste des équipements qui seront nécessaires dans les bagages. Si l’on ne souhaite pas avoir avec soi des valises encombrantes et trop lourdes, mieux vaut aussi apporter le strict minimum. Un petit réchaud, des couvertures, des vêtements, des bouteilles d’eau, une trousse de secours avec des médicaments, des équipements pour cuisiner, et bien sur une tente sont indispensables. Mais les principales choses qu’on ne doit pas omettre ce sont le feu (briquet ou allumettes) et la carte ou un petit guide.

Quand vient le moment de partir

Après les dernières vérifications, on peut prendre la route et suivre les itinéraires qu’on avait choisis. Si on a envie de voir les étoiles filantes du triangle noir des causses du Quercy, mieux vaut partir pendant les saisons où on peut admirer les aurores. Il ne faut pas oublier qu’on puisse toujours demander des conseils ou des avis auprès des villageois, des gens qu’on rencontre en route ou bien des autorités locales concernant les destinations, les meilleurs lieux pour se reposer, les coins les plus en sécurité etc. Dans tous les cas, il faut toujours respecter les lieux. Il faut faire attention au feu et ne rien laisser trainer quand on part.

Dans le même thème :